Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site enregistre petits morceaux d'information de texte, appelé des «cookies» sur votre machine. Pour en savoir plus, lisez notre politique de cookie . Vous pouvez désactiver l'utilisation de cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

LES 10 PRINCIPAUX CAPTEURS

8th septembre 2020

LES 10 PRINCIPAUX CAPTEURS POUR LES BÂTIMENTS QUE CHAQUE SYSTÈME DE GESTION TECHNIQUE DU BÂTIMENT REQUIERT POUR UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL PLUS SÛR ET PLUS ÉCONOME EN ÉNERGIE
 
Alors que les gens retournent sur leur lieu de travail à la suite du confinement imposé par le gouvernement suite de la pandémie de COVID-19, une attention sans précédent sera accordée à la garantie que les bureaux, les usines et les entrepôts que les employés réoccupent par la suite sont aussi sécurisés que possible. Les capteurs pour les bâtiments, installés dans le cadre d'un système de gestion centralisé efficace, offrent un moyen ingénieusement intelligent et efficace de surveiller à distance des éléments tels que la température, la qualité de l'air et la ventilation pour aider à maintenir un climat intérieur sain pour le confort et la tranquillité d'esprit des occupants.
 
Les capteurs donnent également aux propriétaires un meilleur contrôle de la consommation d'énergies. Un avantage qui non seulement permet de réduire les coûts de chauffage et d’éclairage, mais également de réduire significativement l’empreinte carbone d’un bâtiment. Leur utilisation pourrait donc être cruciale dans la conduite d'initiatives environnementales, telles que l'engagement du gouvernement britannique en faveur d'un statut neutre en carbone d'ici 2050. Voici donc un guide des capteurs indispensables pour un bâtiment plus sain, plus sûr et plus économe en énergie.
 
  1. Capteur de température : Historiquement, la température a été considérée comme cruciale pour le confort d'occupation des bâtiments. Sur le lieu de travail, une température optimisée se traduit par une productivité améliorée et une diminution des jours de maladie des employés. Les capteurs peuvent aider à maintenir une température intérieure idéale, qui pour un environnement de travail en bureaux, se situe autour de 22 ° C.
  2. Capteur d’hygrométrie : L'humidité relative peut avoir un effet négatif sur les réglages de température intérieure. Si elle n'est pas contrôlée, elle peut rendre une pièce plus chaude ou plus froide que la température réelle. Afin de maintenir le climat intérieur souhaité, le taux d’humidité relative doit être d'environ 50%. Un capteur d’hygrométrie aidera à atteindre cet objectif.
  3. Capteur de CO2 : La pandémie COVID-19 a attiré beaucoup d'attention sur le nombre de personnes pouvant occuper un espace intérieur afin de maintenir les distance de sécurité et de prévenir la propagation du virus. Un capteur de COfournit une indication visuelle claire lorsqu’un espace clos nécessite une ventilation en raison de la détérioration de la qualité de l'air intérieur. Lorsque nous expirons, nous émettons du CO2, qui, s'il n'est pas contrôlé dans un environnement de bureaux occupés par exemple, peut entraîner des maux de tête lorsque son niveau est trop haut. Un capteur de CO2 avec un affichage de type LED tricolores peut aider à atténuer ce problème. Lorsqu'il est vert, par exemple, le capteur indique qu'une pièce n'est pas surchargée en occupants et que le niveau de qualité de l’air est bon. Si le capteur est orange, cela signifie que les fenêtres doivent être ouvertes ou que moins de personnes doivent être dans la pièce pour maintenir le même environnement intérieur sain. Lorsque le capteur devient rouge, car cela indique qu'il n'y a pas assez de ventilation dans la pièce. Lors de ces deux dernières étapes, si un capteur est connecté à un système de gestion technique du bâtiment, il activera les registre d’air neufs associés afin de renouveler l’air.
  4. Capteur de qualité d’air : Cela surveille les niveaux de composés organiques volatils (COV) en suspension dans l'air, comme les produits chimiques qui se trouvent dans les peintures et autres matériaux de construction. Ce capteur est particulièrement pertinent pour la situation actuelle, avec l'utilisation accrue de désinfectants pour les mains, de produits de nettoyage agressifs et de détergents. Il permet également lorsqu’il est couplé à un système de GTB de renouveler l’air dans un espace.
  5. Capteur de CO : Dans un environnement domestique ou professionnel, des niveaux élevés de monoxyde de carbone peuvent mettre la vie en danger. De nombreux capteurs de CO Sontay sont installés dans des parkings intérieurs où la fréquentation est élevée (centres commerciaux, hôtels). Dans ces environnements, le capteur déclenchera l'utilisation des systèmes de ventilation lorsque les niveaux de monoxyde de carbone seront dépassés en raison des gaz d'échappement des voitures.
  6. Capteur de fuite d’eau : Ce type de capteur a démontré sa grande utilité lors de la récente crise de coronavirus. Étant donné que de nombreuses personnes ont été contraintes de travailler à domicile avec un ordinateur, une tablette et d'autres appareils numériques, les data centers ont été essentiels pour maintenir les opérations à distance et garantir que les employés restent en contact avec eurs collègues et leurs employeurs. Un capteur de détection d'eau prend la forme d'une bande de ruban adhésif. Celui-ci est placé dans une cavité au sol sous le data center afin de détecter toute présence de fuite d'eau. Si une fuite est détectée, le capteur court-circuitera le serveur et déclenchera une alarme auprès du système de GTB, qui décidera d'arrêter le serveur ou d'en informer l'équipe de maintenance concernée.
  7. Capteur de pression : Dans une application de système de GTB, des capteurs de pression de liquide ou d’air sont utilisés dans des gaines ou des conduits. Ceux-ci indiquent une baisse de la pression du liquide ou de l'air, ce qui signifie généralement par rapport à la pression de l'air, qu'un ventilateur a cessé de fonctionner. Par conséquent, le capteur remontera un défaut au système de GTB et l’incident pourra être traité en conséquence.
  8. Capteur de luminosité : On estime que 40% des coûts énergétiques d’un bâtiment sont attribués à la lumière. Par conséquent, l’installation d’un capteur qui commande l’éclairage en fonction du niveau de lumière naturelle présente des avantages financiers et environnementaux. Il peut également permettre de déclencher des volets roulants par exmple.
  9. Capteur de présence :  Ce capteur a une double fonction. Il est d’une part indispensable pour réguler la température et la ventilation dans une pièce en fonction de si elle est occupée ou non, conduisant donc à d'énormes gains en termes d'économies d’énergies. D’autre part, il permet de détecter une présence d’intrus dans un bâtiment pour ainsi déclencher une alarme. 
  10. Capteur de vitesse d’air : Il est souvent utilisé dans les applications de salles blanches telles que les blocs opératoires d'hôpitaux. L'air extérieur ou l’air vicié ne doit pas pénétrer dans ces zones critiques en matière d'hygiène, dans lesquelles un processus de surpression des pièces est impliqué. Un capteur de vitesse de l'air, associé à un capteur de pression, indique si le niveau de pression requis dans une pièce est positif ou négatif et donc acceptable ou non.
 
Les capteurs pour le bâtiment jouent un rôle important pour garantir des conditions de confort des occupants optimales et des consommations d’énergies maitrisées.
Ils sont rarement visibles car ils sont petits et sont principalement installés en gaines/conduits ou faux plafonds, mais leur degrés d’importance n’est plus à prouver.
Ces petits appareils intelligents veillent sur nous et participent à notre confort quotidien lorsque nous sommes au bureau, que nous faisons nos courses, que nous sommes à l’hôtel ou dans tout autre type d’espaces clos. Ils deviennent de plus en plus essentiels à notre quotidien.