Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site enregistre petits morceaux d'information de texte, appelé des «cookies» sur votre machine. Pour en savoir plus, lisez notre politique de cookie . Vous pouvez désactiver l'utilisation de cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Contrôle des particules fines

Comment améliorer la santé et le bien-être des occupants de bâtiment.


Nouveauté : détection des PM2,5 grâce au GS-PM-S


Il est prouvé que les particules fines PM2.5 peuvent avoir des effets négatifs sur notre santé lorsqu'elles sont inhalées sur le long terme. Nous savons tous que la pollution provenant de la circulation routière et de l'industrie peut réduire la qualité de l'air dans son ensemble et nous avons vu ces dernières années qu'il y a des liens entre la qualité et la pauvreté de l'air.

Surveillance des particules fines


Le GS-PM-S surveille la concentration de PM2,5 dans l'air par l'émission continue de lumière IR et LED. Pour faciliter l'utilisation et la signalisation aux occupants, un écran LCD de 6 couleurs indique les étapes de la qualité de l’air décroissante du vert au rouge.

Le capteur dispose également d'une mesure combinée de la température et de l'humidité relative pour une solution tout-en-un.

Veuillez nous contacter pour des options de détection supplémentaires telles que le CO, le CO2 et les COV.

FONCTIONS APPLICATIONS
Durée de vie de 5 ans Bureaux
Technologie de compensation intégrée pour un étalonnage précis Écoles
Affichage de la mesure en temps réel et de la moyenne horaire Hôpitaux
Option de connectivité Modbus Bâtiments publics

 

Le corps humain peut être affecté négativement par les poussières fines invisible à l'oeil humain

Les particules de poussière fine pénètrent dans le nez, la bouche et la gorge et peuvent déclencher des complications respiratoires. Ces particules sont tellement fines qu’elles peuvent même pénétrer les poumons, et provoquer des cancers et des maladies cardiovasculaires.

Particules de poussières fines – Visualisation des dimensions

PM10+ Diamètre 10 + de 50 cm [Filtrées par le nez]
PM5.0 Diamètre de 2,5 à 10 [Filtrées dans la bouche et la gorge]
PM2.5 2,5 mm de diamètre [Ne sont pas filtrées par le nez, la bouche ou la gorge – et peuvent pénétrer les poumons, et entrainer des maladies pulmonaires ou cardiovasculaires]

 

D'où viennent les particules PM2,5 dans les bâtiments?


La qualité de l'air intérieur peut être affectée par de nombreuses choses.  La pollution de l'air extérieur pénétrant à l’intérieur, mais aussi un grand nombre d’activités comme faire la cuisine, le nettoyage ou même brûler une bougie peuvent créer des particules.

Comment améliorer la qualité de l'air intérieur et réduire les particules fines?


Il y a plusieurs façons d'améliorer la qualité de l'air, et c'est là que les niveaux de surveillance peuvent vraiment aider!

Si la qualité de l'air intérieur est mauvaise et que la qualité de l'air extérieur est bonne, une solution simple pour améliorer la qualité de l'air serait d'introduire de l'air frais de l'extérieur.  Cependant, si la qualité de l'air extérieur n'est pas bonne, ceci n’est probablement pas la bonne solution. Vous pourriez alors examiner d’autres procédures telles que le filtrage et le nettoyage de l'air en utilisant des appareils ou systèmes disponibles. 

Le système de filtrage le plus efficace contre les particules est le filtre HEPA. Une autre solution pour améliorer ou prévenir la mauvaise qualité de l'air intérieur est de faire attention à la propreté, aux activités et aux produits utilisés qui potentiellement émettent des particules. Des choses comme passer l'aspirateur régulièrement, utiliser des produits de nettoyage plus sûrs, ne pas fumer ou même retirer les manteaux portés quand on fume dehors peuvent tous avoir un impact sur les niveaux de particules dans les bâtiments.
 

Comment pouvons-nous réduire les particules fines globalement?


Cela dépend de nous et de la façon dont nous vivons nos vies. Nous pouvons tous faire de petits changements dans notre quotidien qui, multipliés, peuvent faire une grande différence.   

L'industrie du contrôle des bâtiments a l’opportunité de faire la différence. Jetez un œil à la campagne "One Small Change" du BCIA pour voir comment chacun d’entre nous peut jouer un rôle.
https://bcia.co.uk/news/one-small-change-one-big-difference/   


Contactez votre responsable commercial pour plus d'informations


Cliquez ici pour voir l'équipe